Pantanal Jaguar Expeditions logoPantanal Jaguar Expeditions
page in English page en français página en español facebook page  e-mail  phone
BIENVENUE : Page d'accueil | À propos de nous | Références | Contactez-nous
ENDROITS : Le Pantanal | La Route Transpantaneira | Cuiabá | Logement
NOS TOURS : Tours écologiques | Safaris pour observer des jaguars | Pêche sportive
QUELQUES ITINÉRAIRES : Une journée dans le Pantanal | Safari jaguar de 3 jours/2 nuits | Safari jaguar de 5 jours/4 nuits
TOURS SUPPLÉMENTAIRES : Chapada dos Guimarães | Nobres
FLORE ET FAUNE : Flore du Pantanal | Faune du Pantanal | Livres recommandés | Téléchargement
PLANIFIER VOTRE VOYAGE : Activités | Informations brésiliennes | FAQ | Cartes | Nos prix
PHOTOS ET VIDÉOS: Photos par Elionil | Vidéos

La Flore du Pantanal

 

Un site du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2000, le Pantanal est un mélange unique d'espèces de l'Amazonie, du Cerrado et du maquis. C'est une région relativement nouvelle et instable qui subit des transformations et comprend une mélange compliquée d'espèces de plantes et de fleurs y compris des xérophytes boliviens et paraguayens, des espèces savanes du centre du Brésil, des espèces de l'est du Brésil et des forêts amazoniennes, et des hydrophytes qui ont une vaste distribution dans les néotropiques. Les habitats dominants sont la prairie (31.1%), les bois (22.1 %), le cerrado (14.3%), les marais (7.4%), la forêt semi-caduque (4%), la forêt galerie (2.4%) et le tapis flottant (2.4%).

Les herbes des près, qui forment un pâturage naturel, se trouvent normalement dans les zones plus humides susceptibles à des inondations. Les buissons se trouvent dans des zones plus élevées et plus sèches et reste en dehors de l'eau. La troisième sorte de terrain comprend des touffes de buissons épineux, la forêt dense et des bosquets de palmiers.

Les palmiers les plus communs sont les Caraná, qui poussent jusqu'à 10 mètres, et le Buriti, dont le fruit est riche en huile et est souvent converti en un vin jaune qui a un goût assez fort. Dans les zones des forêts plus denses, nous trouvons des figuiers Aroeira avec leurs troncs tordus, le Piúva, qui a des fleurs roses, lilas et pourpres en juillet et août, et le Cambará avec des fleurs jaunes-d'or.

Dans un autre type de bosquet vous trouverez l'Ipê jaune connu dans le Pantanal au nom de paratudo (littéralement, “pour tout”).

Des forêts se trouvent le long des courses d'eau du Pantanal avec des figuiers Genipapo, des Ingas, des Embaúbas et des Tucums. Le palmier Acuri pousse un fruit délicieux pour les aras et le Pau-de-novato a des fleurs roses ou rouges pour donner un peu de couleur aux rives. Cependant, ne suspendez pas votre hamac de cette sorte d'arbre, sinon des centaines de petites fourmis peuvent tomber sur vous et vous piquer.

Sur les plaines plus élevées, vous trouverez des Cactus et des Broméliacées.

La jacinthe d'eau (en portugais “aguapé-purua”) a une belle fleur qui vit seulement une journée; elle fane après le coucher du soleil. La plante même pousse à profusion et devient souvent un risque aux voies navigables.

Des nénuphars bleus et lilas se trouvent sur les étangs et rivières. Dans certains endroits du Pantanal vous trouverez aussi les nénuphars géants Victoria amazonica. Assez solides pour supporter le poids d'un petit enfant, ils ont des bords retournés et peuvent mesurer de deux à six pieds de large. Les fleurs parfumées, qui contiennent 50 pétales ou plus, et qui sont de 17 à 46 centimètres de large, s'ouvrent blanches vers la soirée et dégagent une odeur forte qui attire des scarabées Cyclocephala. Ensuite elles se ferment à la lumière du jour attrapant les scarabées à l'intérieur. Elles se rouvrent la prochaine nuit en tant que fleures roses ou rougeâtres et libèrent les scarabées, qui sont maintenant tous couverts de pollen. Deux jours après, elles se flétrissent et sont remplacées par un fruit - une sorte de baie - qui est mangée par des poissons, des oiseaux et des mammifères.

Le nom latin de quelques espèces du Pantanal se trouve dans la liste qui suit.

Acrocomia aculeata
Acrocomia sclerocarpa
Alchornea castaneifolia
Alternanthera philoxeroides
Anacardium occidentale
Anadenanthera colubrina
Aniseia cernua
Astronium fraxinifolium
Attalea phalerata

Barrosoa confluentis
Bergeronia sericea
Bromelia balansae
Burmannia flava

Callisthene fasciculate
Carica papaya
Cedrella fissilis
Combretum lanceolatum
Cordia glabrata

Dilodendron bipinniatum
Dipteryx alata
Discolobium pulchellum
Drosera sessilifolia

Echinochloa polystachya
Eichhornia azureah
Eichhornia crassipes
Eleocharis acutangula
Enterolobium contortisiliquum
Erechtites hieracifolia

Ficus aurea
Ficus carica
Ficus dendrocida
Fuirena umbellata

Guadua paniculata
Guazuma sp.

Heteropsis flexuosa
Hymenachne amplexicaulis
Hymenaea courbaril

Imperata tenuis
Inga vera: Ingá

Leersia hexandra
Leptochloa panichoides
Limnobium laevigatum
Lythraea molleoides
Lytocaryum weddellianum

Magonia pubescens
Mangifera indica
Marsilea crotophora
Mauritia flexuosa
Mimosa pigra
Myracroduon urundeuvaa
Myrcia fallax

Najas podostemon
Neptunia natans
Neptunia plena
Nymphaea belophylla
Nymphaea oxypetala

Orbygnya phalerata
Orchidae
Oxycaryum cubense

Paratheria sp.
Paspalum wrightii
Passiflora incarnata
Phyllanthus fluitans
Piper fuligineum
Pistia stratiotese
Pontederia rotundifoliad
Pontederia triflora
Pterocarpus michelii

Reimaria sp.
Rheedia brasiliensis
Rudgea cornifolia

Schinopsis brasiliensiso
Schinus terebinthifolius
Sesbania exasperata
Setaria sp.
Simira rubescens
Sphinctanthus hassleriana
Sterculia apetala
Sweetia fruiticosa

Tabebuia aurea
Tabebuia impetiginosa
Tabebuia spp.
Terminalia argenteao
Thevetia bicornuta
Triplaris americana
Triplaris gardneriana

Victoria amazonica
Vochysia divergens

Certaines plantes dans le Pantanal ont davantage d'utilisations pour l'homme. Ci-dessous vous en trouverez quelques-unes :

Le Cajou (Anacardium occidentale) produit la noix de cajou qui pend en dessous du fruit (pomme de cajou), qui n'est pas vraiment un fruit mais plutôt la tige pulpeuse. La pulpe produit un jus acide mais rafraîchissant qui est utilisé pour confectionner des confitures et des desserts.

Le Carandá (Copernicia alba) pousse dans l'état de Mato Grosso le long de la frontière avec Paraguay. Il est important car ses feuilles sont couvertes d'une couche mince de cire. Cette cire est unique car elle a des propriétés qu'on ne trouve dans aucun autre matériel que ce soit naturel ou artificiel. Elle est valorisée pour son point de fusion, qui est très haute (entre 83 et 86 degrés Celsius), et pour le lustre qu'elle donne a des surfaces polies.

Au Mato Grosso, quelques espèces d'Heteropteris sont considérées être des aphrodisiaques.

Le bois de l'Ipê (Tabebuia spp.) a une grande valeur car il est très beau, de haute qualité et pratiquement indestructible. Le bois de l'Ipê existe en plusieurs tons de brun, et est très dense, dur et durable. Il est utilisé pour construire des navires, des travers des chemins de fer et des parquets.

Le Jatobá (Hymenaea courbaril) produit une résine qui suinte du bois et des feuilles aux endroits où ils ont été blessés ou coupés. La résine ensuite se fossilise pendant des dizaines de milliers d'années produisant de l'ambre. Parfois des insectes sont attrapés dans la résine et deviennent préservés dans l'ambre. Le Jatoba est la source d'ambre fossilisé la plus commune dans les néotropiques.

Le Louro (Cordia glabrata) produit des fleurs blanches parfumées visitées par des papillons de nuit tôt le matin et par des abeilles, des scarabées et des papillons pendant la journée. Une espèce d'arbre qui pousse vite, il a été recommandé pour des projets de reboisement.

Le Macaúba (Acrocomia aculeata) est un palmier assez répandu. Le tissu externe, gluant et mou, et la graine produisent tous les deux de l'huile. L'huile du tissu est utilisée pour fabriquer du savon et l'huile de la graine est utilisée pour faire la cuisine.

La fleur du Maracujá ou Fruit de la Passion (Passiflora) est beaucoup cultivée. Le fruit aussi est délicieux frais et dans des jus et des glaces.

Le Papayer (Carica papaya) a un jus laiteux et est connu pour son fruit, qui est mangé mûr et utilisé vert dans la cuisine pour attendrir la viande. Le latex du fruit vert est la source d'une enzyme qui digère des protéines. On l'utilise aussi pour clarifier la bière.

L'écorce du Schinus terebinthifolius conserve des filets de pêche et peut être trouvée dans des magasins qui vendent de l'équipement pour faire la pêche.

Il existe aussi beaucoup de Plantes médicinales dans le Pantanal. En dessous vous trouverez quelques-unes des plus connues.

Le Baru (Dipterys alata) - Utilisation médicinale : On utilise sa peau comme une remède à l'indigestion, pour provoquer la menstruation et pour combattre le rhumatisme. L'huile qu'on extrait de la noix, l'huile baru, est utilisé pour fabriquer des parfumes et des produits de beauté. Les noix sont distribuées par des animaux. On trouve cet arbre en Bolivie, au Paraguay et dans le Pantanal du Brésil.

Le fruit du Palmier Bocaiuva (Acrocomia sclerocarpa) est comestible et on extrait souvent une huile de sa pulpe. On utilise ses racines pour faire un thé qui acte comme un remède à l'hépatite.

Le Palmier des aras (Acrocomia aculeata) - Utilisation médicinale : La racine est utilisée pour traiter des abcès et des maladies respiratoires et est diurétique. L'huile est un laxatif ; la sève est potable et peut être fermentée. On le trouve seulement en Bolivie, au Paraguay, en Argentine et au Pantanal au Brésil.

Le fruit du Enterolobium contortisiliquum, en anglais le Pacara Earpod Tree, une légumineuse appelée “Favela-branca”, a une forme tordue plutôt comme celle du gros intestin. Son liège est jaune clair et épais d'environ un centimètre. Utilisation médicinale : Le fruit peut causer des avortements ; l'écorce du tronc est utilisée pour traiter les infections rénales tandis que l'écorce de la racine est utilisée pour combattre le rhumatisme. En plus, c'est un calmant. Les populations indigènes utilisent les feuilles et l'écorce pour tuer des poissons car ils contiennent certains niveaux toxiques de stéroïdes, triterpenoïdes et alcaloïdes. Cet arbre se trouve dans le Pantanal le long des crêtes.

Le Tabebuia aurea - Utilisation médicinale : La sève s'utilise pour cicatriser des coupures ; la feuille grillée est un stimulant et peut être utilisée dans le thé. Utilisé à long terme, cet arbre peut combattre des vermisseaux, l'anémie, l'hépatite, le rhume, et d'autres inflammations. C'est un excellent remède à la fièvre, car il contient l'alcali carobina. Le mot “caroba” vient du mot tupi “ka' á rob” qui vent dire “feuille amère.”

Le Tabebuia impetiginosa et le Tabebuia heptaphyla, en revanche, sont liés au flamboyant. Couvert des tas de fleurs roses et pourpres en forme de trompette, cet arbre perd parfois toutes ses feuilles avant de fleurir. Parfois, un seul arbre peut fleurir deux ou trois fois pendant la saison sèche afin d'attirer des insectes comme des abeilles pour le polliniser.

Pendant votre tour avec Pantanal Jaguar Expeditions, nous vous montrerons d'autres plantes médicinales aussi.
 



Site web © Pantanal Jaguar Expeditions 2009-2014.
La plupart des photographes sur ce site ont été créées par Angela Fairbank
ou par Elionil Silva et sont copyright. D'autres ont été soumises au site
par Elionil Silva et selon sa connaissance ne sont pas sujettes à des droits d'auteur.
Envoyer un courriel au webmestre afin de demander la permission d'utiliser
une ou plus des photographes copyright qui apparaissent sur ce site.

Webmestre: Angela Fairbank Angela Fairbank, Webmestre
Dernière mise à jour le 12 janvier 2014.

Trouvez-nous sur
facebook badge
Valid HTML 4.01!Valid CSS!